COMMENT SAVOIR QUOI ECRIRE SUR UN BLOG ?

méthode simple en 4 étapes pour savoir quoi écrire sur un blog

Savoir quoi écrire dans un blog est une question que beaucoup de personnes se posent !

Elles sont convaincues de l’utilité d’un blog (Si pas vous, je vous invite à lire : FAUT-IL AVOIR UN BLOG SUR UN SITE INTERNET ? 😆 ), mais comment passer à l’action concrètement ?

Car encore faut-il savoir quoi écrire sur un blog !

Car oui, un blog peut vous être d’une grande utilité et vous aider à vous rendre plus visible, à condition de rédiger du contenu utile.

Ici, je vous propose une méthode simple et innovante pour savoir quoi écrire dans un blog et ne plus jamais resté figé devant sur votre écran blanc !

Gardez en tête que votre blog n’est ni plus ni moins que votre argumentaire commercial, c’est-à-dire les réponses à toutes les questions que vos prospects peuvent se poser !

ETAPE n°1 : PARTIR DE VOTRE CLIENT ET DE SON PROBLEME PRECIS

Je me répète mais se dire que votre blog est votre argumentaire commercial va grandement vous aider.

Imaginez-vous dans une « vraie » boutique. Un client entre et regarde ce que vous proposez.

Il a pris conscience qu’il a un besoin, un problème à résoudre et cherche une solution.

Vous vous approchez de lui et lui demandez si vous pouvez le renseigner.

Votre prospect va donc, vous poser différentes questions, les unes après les autres et vous, vous allez y répondre avec votre argumentaire habituel, celui que vous répétez à chaque nouveau client.

Imaginez maintenant que vous saisissiez toutes ces questions récurrentes et leurs réponses dans un système informatique, une base de données …..et vous avez votre blog !

Et oui, c’est aussi simple que ça !

Mettez-vous dans la peau de votre client qui a un besoin, une problématique à résoudre et qui a des questions à poser.

ETAPE n°2 : IMAGINER LES QUESTIONS QU’IL SE POSE

A l’ère du numérique, votre client, avant de vous trouver, va aller poser ses questions sur Google.

Votre but : imaginez les questions qu’il va saisir dans le moteur de recherche, pour y répondre sur votre blog et ainsi faire en sorte qu’il atterrisse sur votre site grâce à sa recherche sur Google et vous trouve !

La deuxième étape est donc d’imaginer votre client devant son ordinateur et de deviner les questions qu’il saisit sur Google.

Pour cela, projetez-vous dans sa situation, son état actuel. Il cherche une solution, une offre qui corresponde à ce qu’il souhaite.

Imaginons que nous aidons les personnes qui sont en surpoids à retrouver leur poids de forme de manière naturelle et que nous utilisons la naturopathie pour cela. Voici quelques questions que notre prospect idéal, c’est-à-dire celui qui nous cherche, pourrait se poser :

  • Comment perdre du poids de manière naturelle ?
  • Quelle technique naturelle pour perdre du poids ?
  • Est-ce que la naturophatie peut aider à perdre du poids naturellement ?
  • Comment perdre du poids sans faire de régime ?
  • Comment perdre du poids rapidement et durablement ?
  • Comment retrouver mon poids de forme sans compléments alimentaires couteux ?
  • Est-ce que être en surpoids est vraiment dangereux pour ma santé ?
  • Etc….

Bien sûr, les questions seront à adapter selon la problématique que vous résolvez mais vous voyez l’idée ?

Les questions que vous avez précédemment imaginées sont précisément les questions que votre potentiel client va saisir sur Google pour tenter de trouver une solution à son problème.

ETAPE n°3 : ARGUMENTEZ !

Maintenant qu’on a commencé à réfléchir aux questions que se pose notre prospect-cible, vient le temps d’y répondre.

Chacune de nos réponses doit être tournée de manière à faire cheminer notre client dans sa tête, afin qu’il comprenne que pour lui aussi c’est possible de changer, et que vous êtes la bonne personne pour l’y aider.

Pour vous aider à prendre cette habitude, vous pouvez regrouper les questions imaginées dans les catégories suivantes et pensez dans votre argumentaire ce à quoi vous devez amener la personne (texte en gras ci-dessous).

Exemple : « est-ce que être en surpoids est dangereux pour ma santé » serait à classer dans la catégorie « problème ». Dans votre argumentaire, vous devez faire en sorte que la personne se reconnaisse. Vous pouvez donc vous mettre dans la peau du client et les problèmes qu’il a : problème de souffle, problème de mobilité, etc….

  • Catégorie « problème » : vous décrivez le problème de la personne, sa situation. La personne doit se reconnaître.
  • Catégorie « méthode » : vous donnez un aperçu de votre méthode. La personne doit comprendre que vous avez la solution et pouvez l’aider.
  • Catégorie « réussite » : vous décrivez des cas de clients qui ont réussi, des témoignages ou votre parcours à vous. Le client doit comprendre que c’est possible pour lui aussi !
  • Catégorie « freins/peurs » : vous décrivez les peurs et croyances limitantes que peut avoir votre client et qui le bloque pour passer à l’action, et les lever une à une. Le prospect doit de se débloquer.
  • Catégorie « bénéfices » : vous décrivez ce que ça va apporter de concret à votre client, l’état final dans lequel il se retrouvera après avoir mis en application votre méthode, le résultat, les bénéfices qu’il va retirer de la transformation que vous allez l’aider à faire. Le client doit comprendre qu’il a vraiment quelque chose à y gagner.

ETAPE n°4 : REDIGER UN ARTICLE PAR QUESTION

Dernière étape : rédiger et compléter votre blog ! Vous voilà prêt avec vos questions et vos arguments. Il ne reste plus qu’à rédiger !

Si je reprends mon précédent exemple, mon premier article pourrait être « Comment perdre du poids de manière naturelle ? ». De là, trouvez 3 arguments qui traduisent votre vision des choses et commencez à écrire ! Par exemple :

  • argument 1 : en bannissant les régimes néfastes qui ne sont pas naturels pour votre corps
  • argument 2 : en détoxifiant votre coeur pour repartir sur de bonnes bases
  • argument 3 : en misant sur une alimentation saine et naturelle

Vous terminez en rédigeant une petite introduction qui annonce ce dont vous allez parler et en conclusion, vous amenez vers ce que vous proposez.

Par exemple ici, on pourrait dire en conclusion « Sachez que la naturopathie, mon outil de prédilection, permet de perdre du poids de manière entièrement naturelle et je peux vous y aider. »

Faites simple et pertinent.

Il faut mieux que votre article soit court et bien structuré avec introduction, arguments et conclusion que long et pénible à lire.

Vous pouvez commencer par un article puis 2 , puis 3, au fur et à mesure que les questions vous viennent…. et vous verrez que vous n’aurez pas à vous « creuser la tête » longtemps pour savoir quoi écrire sur un blog, car finalement, ce sont vos prospects et clients qui vont vous donner vos idées d’articles !

pauline robard ecolibr

Vous aimez ? Partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.